Céramides : gardez votre peau hydratée en limitant ses pertes

Céramides : gardez votre peau hydratée en limitant ses pertes

Si l’acide hyaluronique est bien souvent considéré comme la star incontestée de la réhydratation cutanée, un autre ingrédient gagne en popularité ces dernières années.
Répondant au nom de “céramide”, il s’agit d’un principe actif dont l’action principale se place en amont du processus d’hydratation de votre peau.
Pourquoi les nutricosmétiques premium ont de plus en plus recours aux céramides ? Comment les meilleurs d’entre eux en tirent parti au maximum pour vous offrir des bénéfices beauté uniques ?
MyPureSkin vous donne les clés d’une hydratation cutanée intense et prolongée.

Le céramide : une molécule à l'omniprésence discrète

D’abord perçue comme une molécule structurale de la membrane cellulaire, le céramide s’est révélé être, au cours de ces dernières années, un agent pluripotent du métabolisme de vos cellules.

Molécules de céramide

Différenciation cellulaire (processus de maturation de vos cellules souches en cellules spécialisées telles que les kératinocytes de votre épiderme par exemple), apoptose (mort cellulaire), prolifération (multiplication des cellules)… Les céramides sont en fait présentes à des étapes charnières de la vie cellulaire.

Une fonction essentielle à l'efficacité de la barrière cutanée

Mais c’est surtout pour le rôle qu’ils jouent dans la capacité de votre peau à agir comme une barrière physique contre les pathogènes que les céramides éveillent depuis quelque temps l’attention des experts en nutricosmétique.
La présence d’une quantité et d’une variété suffisantes de céramides dans les zones stratégiques de votre peau se traduit à l’œil nu par une bonne hydratation.
C’est au détour d’études telles que celle publiée en 2019 par l’équipe d’Emine Kahraman (1) qu’il a été possible d’aller au-delà des suppositions admises jusqu’alors.

Schéma comparant une peau avec apport de céramides et une peau sans

En effet, depuis les années 1990, l’omniprésence des céramides dans l’organisme est avérée et l’on sait qu’une concentration trop faible de ces molécules va de pair avec différentes affections de la peau telles que :

  • La dermatite atopique;
  • L’ichtyose;
  • Le psoriasis;
  • L’acné;
  • Une peau sèche chronique.

Ce que les recherches de Kahraman ont permis de démontrer, c’est qu’il est possible d’améliorer de façon générale la qualité de la peau dans le cadre de ces différentes maladies cutanées à l’aide de céramides.

Une capacité à retenir l'eau

Le potentiel des céramides est déjà conséquent mais ce qui explique leur intérêt dans les formules anti-âge modernes tient en une autre de leurs propriétés.
Dans un article publié en 2021 par Yoshiki Miyachi, établissant une rétrospective de la littérature disponible sur le sujet (2), on retrouve les raisons clés d’utiliser les céramides en nutricosmétique dont l’un des éléments majeurs est : la réduction de la perte insensible en eau.
Tandis que certains principes actifs améliorent le niveau d’hydratation de la peau, à l’image de l’acide hyaluronique, les céramides contribuent à optimiser la gestion du niveau d’hydratation déjà acquis par la peau.
Cette capacité à “retenir l’eau” en fait un allié de poids dans la lutte contre les peaux sèches par exemple.
Toutefois, l’apport de céramides supplémentaires ne suffit pas… encore faut-il qu’ils atteignent une masse critique pour offrir des bénéfices beauté nettement perceptibles !

L'efficacité des céramides dans les faits : une question de dosage et d'associations de molécules

En effet, une étude publiée en 2020 par Yoshihiro Tsuchiya et ses collaborateurs (3) s’est intéressée aux résultats d’une prise de supplémentation alimentaire de céramides.

Quantité minimale requise : les résultats de l'essai clinique

Les conclusions de cet essai clinique conduit sur 12 semaines révèlent une amélioration significative du niveau d’hydratation de la peau pour les hommes et femmes âgés de 20 à 60 ans à partir de 0,8 mg de céramides par jour.
Ces résultats de ceux d’études plus récentes telles que celle menée par Seppic (dont les céramosides rentrent directement dans la composition de MyCollagenLift) placent la barre d’une haute action hydratante à partir de 30 mg par jour (4).

C’est pourquoi les formules de marques premium de nutricosmétique anti-âge telles que MyPureSkin intègrent 30 mg de céramides dans leurs sticks de poudre quotidiens.

Posologie adaptée et synergies efficaces

Ainsi, un complément alimentaire anti-âge réellement efficace à la fois sur le court et le long terme ne peut aujourd’hui faire l’économie des ingrédients phares du secteur que sont :

  • Le collagène;
  • L’acide hyaluronique;
  • Les céramides;
  • Des antioxydants puissants permettant de réduire les sources de stress oxydatif (et donc de diminuer les risques de vieillissement prématuré).

Un cocktail combinant au moins ces 4 éléments vous garantit des résultats visibles à l’œil nu.

Visage avant et après l'utilisation de MyCollagenLift

MyCollagenLift : un complément alimentaire bien pensé pour des résultats optimaux

Pour résoudre vos problèmes de peau sèche, limiter les épisodes de dermatite ou encore améliorer de façon générale la qualité de votre peau, MyPureSkin a conçu MyCollagenLift.
Complément alimentaire anti-âge renfermant des principes actifs connus pour leurs efficacité dans la lutte contre le vieillissement, MyCollagenLift a vu son efficacité saluée par un prix remporté récemment aux Victoires de la Beauté.
Mais au-delà de cette reconnaissance accordée par les acteurs de l’esthétique cutanée, c’est avant tout dans les témoignages de clients ravis et dans les faits indiscutables des résultats d’étude clinique que MyCollagenLift a su prouver sa valeur.
Pour nourrir, protéger et stimuler votre peau dans la production de ses “molécules de jouvence” (que sont par exemple le collagène et l’acide hyaluronique), la formule de MyCollagenLift repose sur des synergies de principes actifs aux effets conjoints, notamment :

  • Des peptides de collagène marin, plus biodisponible que du collagène non hydrolysé afin d’en faire bénéficier votre peau au maximum;
  • De l’acide hyaluronique pour hydrater intensément et en profondeur votre organisme grâce à sa capacité de capter près de 1000 fois son poids en eau;
  • Des céramides extraits de blé pour optimiser votre niveau et votre durée d’hydratation grâce à ses propriétés de protection contre la perte insensible en eau;
  • Du silicium organique, restructurant cutané contribuant au maintien de l’intégrité structurelle de votre corps (par opposition à la déstructuration qu’engendre la perte d’information génétique du vieillissement).
  • De la vitamine C extraite du fruit d’acérola et de la vitamine E, toutes deux bien connues pour leurs propriétés antioxydantes;
  • Des polyphénols (OPC) issus de raisin, piégeant également les électrons libres;
  • Du zinc, antioxydant permettant d’activer la protection offerte par la SOD;
  • De la SOD (SuperOxyde Dismustase), extraite du melon, enzyme s’associant aux antioxydants ci-dessus pour contribuer à la protection des cellules contre le stress oxydatif et stimulant votre propre production naturelle d’antioxydants.

Boîte de complément alimentaire anti-âge MyCollagenLift

La présence d’acide hyaluronique garantit la stimulation de votre production endogène mais également le remplacement des unités perdues dans le cadre de votre vieillissement cutané.

Les céramides, quant à elles, optimisent les résultats de cet apport en travaillant à préserver l’hydratation de la peau grâce à ses capacités à limiter vos pertes insensibles en eau.

Avec des centaines de clients déjà satisfaits, pourquoi ne pas profiter vous aussi d’une peau réhydratée en profondeur avec une première cure de 3 mois ? Vos premiers résultats sont visibles dès 4 semaines !

  1. Étude publiée en 2019 par l’équipe d’Emine Kahraman explorant l’efficacité d’une application topique de céramides dans la restauration des fonctions de la barrière épidermique : https://www.mdpi.com/2079-9284/6/3/52
  2. Rétrospective de Miyachi (2021) évaluant la littérature scientifique sur les céramides : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/1346-8138.16175
  3. Résultats résumés de l’essai clinique mené par l’équipe de Yoshihiro Tsuchiya pour une consommation de supplément à base de céramides et ses effets sur la qualité de la peau : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33055441/
  4. Conclusions des essais cliniques sur les céramosides de Seppic : https://www.seppic.com/fr/ceramosides