3 idées fausses sur la vitamine E

Bien que peu de gens soient capables d’expliquer en quoi les vitamines sont essentielles (question que nous avons traitée dans notre article sur le rôle de la vitamine E dans l’hydratation), elles font partie de notre quotidien.

“Faire le plein de vitamines”, “se gorger de vitamines”, “riche en vitamines”… Les slogans et les adages ne manquent pas et cela s’explique pour de bonnes raisons : les vitamines sont pour ainsi dire vitales !

Toutefois, on leur prête parfois des propriétés qu’elles n’ont pas. Pire encore : certaines marques se servent du flou qui règne autour des fonctions de ces molécules indispensables à votre santé pour placer leur produit de façon discutable.

Alors pourquoi ne pas vous armer afin de choisir ce que vous consommez de façon éclairée ? Pour y parvenir, quelques pistes sont nécessaires…

Pas de panique, vous n’êtes pas seul(e) : l’équipe de MyPUREskin vous révèle 3 idées fausses sur la vitamine E, afin que vous ne tombiez plus dans le piège d’équipes marketing trop peu scrupuleuses !

La vitamine E : une molécule fantastique mais pas omnipotente !

Non, la vitamine E n'est pas une molécule "anti-âge"

Si l’on s’en tient à l’expression “anti-âge” qui désigne souvent la capacité d’un produit ou d’une molécule à prévenir l’apparition des rides, à limiter voire réduire le relâchement et la sécheresse cutanés, alors la vitamine E n’est définitivement pas une molécule anti-âge.

N’ayant aucun impact direct sur les niveaux de souplesse et d’hydratation de la peau, la vitamine E présente un pouvoir de neutralisation des radicaux libres.

C’est en fait la limitation du stress oxydatif (créé par la présence trop importante de radicaux libres) qui permet de réduire les dommages causés à votre épiderme et votre derme.

En d’autres termes : la vitamine E contribue “simplement” à limiter la dégradation de la qualité de votre peau, qui se révèle plus difficile à conserver au cours du vieillissement.

Non, toutes les vitamines E ne se valent pas en toute circonstance pour tout le monde

Que vous soyez une femme ou un homme et que vous ayez 10, 20, 35 ou 60 ans, votre corps a des besoins bien à vous.

Il n’est donc pas raisonnable de prendre de la vitamine E en supplémentation seulement parce que d’autres personnes en consomment.

Si le risque d’hypervitaminose (excès de vitamine dans l’organisme) est quasi-nul (il faudrait consommer de très grandes quantités pour y parvenir), les effets ne sont tout de même pas identiques d’un individu à l’autre.

La quantité de vitamine E que vous devez consommer dépend en effet aussi de votre mode de vie ainsi que des effets recherchés.

Elle est de moins en moins indiquée par exemple dans le cadre du tabagisme. Longtemps considérée comme une alliée pour les fumeurs souhaitant limiter l’impact de la cigarette sur leur organisme, elle s’avérerait en réalité plus néfaste dans une telle situation.

Cela mène à une vérité simple mais potentiellement très utile pour améliorer votre qualité de vie : vous ne tirerez pas les mêmes bienfaits suivant que vous choisissiez de consommer de la vitamine E seule ou avec d’autres principes actifs.

Ce résultat s’explique par la possibilité pour cette molécule d’entrer en synergie avec d’autres composés, c’est-à-dire à fonctionner d’une façon différente lorsque vous l’ingérez en même temps que certains principes actifs, comme de la vitamine C par exemple.

Enfin, toutes les vitamines E ne se valent pas. Il est toujours préférable de consommer une vitamine E issue de l’alimentation ou, tout du moins, extraite d’une source naturelle la moins raffinée possible, lorsque vous faîtes le choix d’un complément alimentaire.

Non, la vitamine E n'empêche pas la chute de cheveux

Invoquée parfois par des marques de compléments alimentaires comme un “anti-chute de cheveux” voire comme une molécule permettant de faire repousser les cheveux, la vitamine E ne permet en aucun cas d’obtenir de tels résultats.

Toutefois, combinée avec de la biotine (vitamine B8) en quantité suffisante (à partir de 7,5 microgrammes pour 100 grammes d’un complément alimentaire quelconque), elle contribue à améliorer et à conserver l’état d’une chevelure en bonne santé, notamment pour les personnes ayant un cuir chevelu fragile.

Il faut tout de même garder à l’esprit que c’est bien la biotine qui offre de tels bienfaits et que la contribution de la vitamine E réside dans une protection accrue du cheveux contre le stress oxydatif.

MyCollagenLift : une vitamine E au naturel en synergie avec une formule qui fait sens

S’il est important de se séparer des idées reçues sur la vitamine E, il faut tout de même reconnaître à cette molécule l’utilité qu’elle offre aux consommateurs de compléments alimentaires cherchant une solution nutritionnelle pour accompagner leur vieillissement.

Mettant son pouvoir antioxydant au service de nutricosmétiques de qualité supérieure, tels que MyCollagenLift, la vitamine E s’inscrit dans une initiative qui a du sens, surtout lorsqu’elle est d’origine naturelle.

Cette initiative est la raison d’être des routines beauté et santé, elle est également le point de départ de la formule exclusive de MyCollagenLift : prendre soin de vous en contribuant à préserver le plus possible votre qualité de vie au fil de l’âge.

Cet accompagnement apporté aux seniors en devenir par l’équipe de MyPURESkin, à l’origine de MyCollagenLift, c’est un cadeau pour votre peau en 3 étapes :

  • Nourrir votre épiderme et votre derme;
  • Accompagner la production par votre organisme des molécules clefs pour la qualité de votre peau en termes de fermeté, de souplesse et d’hydratation;
  • Contribuer à protéger votre barrière épidermique du stress oxydatif.

Pour relever ce défi, MyCollagenLift se pare d’atouts de taille s’exprimant au travers d’une synergie qui repose sur un lot d’ingrédients dont l’origine est à 100% naturelle :

  • De la vitamine E dont le soutien en termes de neutralisation des radicaux libres est une bouffée d’oxygène pour votre peau;
  • De la vitamine C (extraite du fruit d’acérola) dont la puissance antioxydante en fait une molécule incontournable pour une formule de qualité;
  • Des peptides de collagène (plus biodisponibles qu’un collagène non hydrolysé) aidant votre organisme à maintenir sa production de collagène endogène;
  • De l’acide hyaluronique, pierre angulaire d’une logique de soutien de l’effort d’hydratation de votre peau;
  • Des céramides de blé (sans gluten) dont les propriétés permettent d’accompagner ce processus d’hydratation en aidant à prévenir la perte insensible en eau de votre organisme;
  • Du silicium organique, dont les propriétés contribuent à aider l’épiderme à maintenir sa structure au fil du temps;
  • Des OPC de raisin et du zinc dont la pertinence face aux électrons libres augmente l’efficacité de la formule de MyCollagenLift.

Evalué par l’IEA (Institut Européen des Antioxydants) comme étant un “produit de qualité exceptionnelle pour lutter contre le stress oxydatif”, MyCollagenLift se propose de vous accompagner quotidiennement au travers d’une première cure de 3 mois pour mettre la puissance de sa vitamine E et de ses ingrédients premium au service de votre routine mieux-être.

post4